Nous sommes à 1 400 mètres d’altitude sur le Mont-Liban chez Vertical 33. Le domaine est installé dans le village de Remtanieh. Il voit le jour en 2012 sous l’impulsion de Eid Azar, médecin et grand passionné de vin de Bourgogne, qui s’est lancé dans l’aventure de la vigne avec Georges Cortas et Joseph Ghossein, ses associés.

Le sol est composé essentiellement de calcaire et de sable. La pente est raide. Tout est à construire. Le vignoble de huit hectares s’est naturellement structuré en terrasses dans le respect de la tradition locale. La vue est imprenable sur les 4 000 km2 de la plaine fertile de la Bekaa et sur l’Anti-Liban, l’autre chaîne de montagne qui sépare le Liban de la Syrie.

Le vignoble de Vertical 33. Au fond, la plaine de la Bekaa.

Dès le début de l’aventure et pour ne pas faire les choses à moitié, les propriétaires font appel à Yves Confuron, vigneron talentueux installé à Vosne-Romanée. « En mars 2012 à Vosne-Romanée, c’est lors d’une dégustation organisée au domaine Confuron-Cotetidot que Yves a été séduit par notre projet et a accepté de nous conseiller. Cette expertise française et surtout bourguignonne du mono-cépage est essentielle pour nous. » précise Eid, amoureux des vins de Bourgogne.

Pinot noir, carignan, cinsault et obeidi (un cépage blanc autochtone, ndlr) sont plantés petit à petit. Dans un pays chaud où les températures avoisinent souvent les 40 degrés, l’altitude joue un rôle de régulateur important. Elle apporte une fraîcheur indispensable à l’épanouissement de la vigne et à la bonne maturité du raisin. 2014 est le premier millésime mis en vente pour le cinsault, le carignan et l’obeidi. 2018 pour le pinot noir. La production annuelle est de 15 000 bouteilles. On a goûté les 2015 et 2016. Les vins nous ont séduits.

Le préféré de Michel Bettane :
Vertical 33, carignan 2016 
Grande couleur bleu-noir, grand nez très myrtille et floral, épanoui, saveur de mûre, étonnante concentration, très long, complexe, une des plus grandes expressions imaginables de ce cépage. Bravo !
17,5/20

Mon préféré :
Vertical 33, cinsault brutal 2016  
Le nez est très pivoine, tendre, floral, tout en finesse et en fraîcheur. Le raisin est mûr, avec un peu d’amer réglissé.
15,5/20

 

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.