Record battu pour la 158e vente des Hospices de Beaune

0

Ce dimanche 18 novembre, lors de la Vente annuelle des Hospices de Beaune, la maison Albert Bichot, l’une des plus célèbres de la Côte d’Or, a montré que la Bourgogne viticole avait des valeurs humaines fortes et qu’elle était prête à beaucoup d’investissements pour les défendre.

Montant record reversé à trois associations
Propriétaire de plus de 100 hectares de vignes et de six domaines, le négociant beaunois a confirmé son statut de premier acheteur de la vente en battant son précédent record d’achat. Au total, c’est 20 % de la vente (en volume comme en valeur) qui ont été achetés par la maison pour le compte de ses clients internationaux. Soit 161 pièces (de 228 litres) pour un montant de 2,8 millions d’euros contre 115 pièces contre un montant de 1,7 millions d’euros en 2017. Nouveau record pour la maison et nouveau record pour cette 158e Vente des Hospices de Beaune qui a atteint un total de 13 968 750 euros pour l’ensemble des 828 pièces au catalogue. C’est 20 % de plus (en valeur) par rapport à la session 2017. Une franche progression qui se justifie peut-être par l’annonce d’un millésime 2018 de grande qualité, où la quantité est au rendez-vous, après la petite récolte de l’an dernier. Une grande nouvelle puisque ces transactions vertigineuses sont investies pour la bonne cause. Albert Bichot a participé à l’achat des deux « Pièces des Présidents « adjugés à 230 000 euros. Ce montant sera versé à trois associations : l’association ASMAE créée par Sœur Emmanuelle (aide à l’éducation et la protection des enfants vulnérables dans le monde entier), représentée par l ’acteur Pascal Elbé, l’association BAB qui travaille en collaboration avec l’hôpital Trousseau à Paris (accueil des enfants atteints de cancers et de leurs familles), soutenue par l’actrice Emmanuelle Béart et l’Institut Pasteur (lutte contre les maladies infectieuses et les cancers), parrainé par l’actrice Nathalie Baye et l’écrivain et académicien Erik Orsenna.

Albert Bichot, premier acheteur de la vente
Rendez-vous incontournable des habitués des salles d’enchères, ce troisième week-end de novembre est placé sous le signe du partage, de la générosité et de l’engagement caritatif. Fondés en 1443, les Hospices de Beaune possèdent depuis le Moyen Âge un prestigieux vignoble de 60 hectares acquis grâce à des legs et des héritages. Les fonds récoltés lors de la vente des vins de ce domaine, dont la première édition a eu lieu en 1859, participent à l’entretien des vignes mais permettent également le financement d’œuvres de charité. Enchérir et acheter une pièce à la vente n’a donc jamais été un acte purement spéculatif. Pour les futurs acquéreurs de ces crus mythiques, c’est aussi faire un achat à résonnance caritative et internationale. Albert Bichot l’a bien compris et cet investissement de presque trois millions d’euros n’est pas un acte isolé dans l’histoire de la maison. Depuis plus de quinze ans, elle est le premier acheteur lors de la Vente. Soutenir des associations caritatives a toujours été une priorité. Une mission assumée et remplie depuis plus de vingt ans par ce donateur essentiel, d’ailleurs élevé au rang de grand mécène des Hospices.
Au-delà du mythe qu’elle représente pour les amateurs de grands crus bourguignons, la plus vieille vente aux enchères du monde est un formidable événement cosmopolite. Beaune, le temps d’un week-end, devient la capitale mondiale du vin. La maison Albert Bichot ne manque pas cette occasion, années après années, de s’inscrire un peu plus dans l’exceptionnelle histoire des vins de Bourgogne et des Hospices de Beaune.

Louis-Victor Charvet

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.